JOUR 1 > Mercredi 27 septembre

13h00 - 14h00 : ACCUEIL DES PARTICIPANTS

 

Lieu : Espace François Mitterrand - place Philibert Renaud - 46100 Figeac - Plans et accès

Un service bagagerie vous sera proposé sur place.

14h00 - 17h00 : CONFERENCE PLENIERE D'OUVERTURE

 

Ouverture des Rencontres

Les Rencontres seront ouvertes par :

M. Martin MALVY, Ancien Ministre, Président du Grand - Figeac

et M. André MELLINGER, Maire de Figeac

 

Les interventions suivantes sont prévues :

Michel PEYRON, Directeur de l'ADEME Occitanie

Thierry RAVOT, Directeur régional Occitanie de la Caisse des Dépôts et Consignations

Carole DELGA, Ancienne Ministre,

Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Jérôme FILIPPINI, Préfet du Lot

 

La plénière d’ouverture des rencontres s’articulera ensuite autour de deux séquences phares :

1 > Intervention de Patrizia IMHOF, directrice de Lien externe EnergieRegionGOMS, vallée de Conches (Suisse)


L'initiative EnergieRegionGOMS a pour objectif de faire de la vallée de Conches (12 communes, 4600 habitants) la première région des Alpes autonome en matière d’approvisionnement énergétique. Cette démarche met en valeur une nouvelle source de richesse et produit des effets positifs (création d’emplois) sur la vallée de Conches. Communes, entreprises et particuliers : l'initiative est aujourd'hui portée par et concerne tout le territoire. EnergieregionGOMS est devenue la marque d'un territoire progressiste et innovant.

L’association EnergieRegionGOMS amorce, accompagne et promeut des projets concrets qui réconcilient l'intérêt économique avec les besoins environnementaux et sociaux. Elle active les réseaux d'acteurs appropriés sur différentes thématiques pour le développement et mise en oeuvre des projets, parmi lesquels : production d'énergie à partir de ressources locales (vent, eau, soleil, bois), construction écologique, promotion du tourisme durable, marketing territorial...

 

2 > Table ronde des élus de territoires engagés vers l’autonomie énergétique

Les élus témoigneront des dimensions politiques, stratégiques et systémiques de leur engagement sur l’énergie, en faveur du développement de leur territoire.

  • Fausto ARAQUE, Vice-président de la Communauté de communes du Grand - Figeac en charge du développement durable et de l'environnement (Lot)

    Le Grand - Figeac regroupe 92 communes et plus de 45 000 habitants. Il s’appuie sur une entité urbaine forte (Figeac, Capdenac) et se structure autour de 3 terroirs distincts que sont le Causse, le Ségala et le Limargue.

    Engagé depuis de nombreuses années dans différentes démarches transversales (SCoT, Charte paysagère, Schéma touristique…), le territoire s’organise également en faveur de la transition énergétique et plus globalement du développement durable.

    Lauréat, avec la commune de Sousceyrac, de l’appel à projet TEPCV, lancé par le ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, le Grand - Figeac développe sa stratégie locale de l’énergie grâce à une forte culture du faire-ensemble qui permet, par le biais de partenariats efficaces, d’animer la dynamique des acteurs locaux.

    D’un programme ambitieux de rénovation de l’éclairage public, en passant par la rénovation énergétique des équipements structurants communautaires (piscine, réseau des écoles de musique, crèche parentale, etc.), la lutte contre la précarité énergétique avec le soutien à la rénovation de l’habitat privé (OPAH puis PIG intercommunal), la recherche de potentiels de développement d’équipements de production d’énergies renouvelables (hydraulique, photovoltaïque), jusqu’à la formation des élus et agents à la maîtrise de l’énergie dans le patrimoine communal, la transition énergétique est présente, pour tous, sur l’ensemble du territoire !

    L'élaboration volontaire du 1er Plan Climat Air-Énergie Territorial (PCAET) d’Occitanie avec un objectif de Territoire à énergie positive constitue, enfin, l’indispensable projet local de développement durable et structure la réflexion autour d’une politique territoriale de l’énergie pour le développement économique.

  • Alain FAUCONNIER, Président, Parc Naturel Régional des Grands Causses (Aveyron)

    Revendiquant son rôle de chef d’orchestre de la transition énergétique, le Parc s’est donné l’objectif de devenir territoire à énergie positive d’ici 2030, c’est-à-dire de produire l’équivalent de sa consommation énergétique par les énergies renouvelables locales. Pour cela, il vise une baisse de la consommation de 40% et un accroissement de sa production de 70% afin de faire « se croiser les courbes ».

    Le territoire coordonne de nombreuses actions et garantit leur cohérence : création d’une structure de vente de chaleur bois, développement et régulation des projets éoliens et photovoltaïques, accompagnement de la rénovation des bâtiments, déploiement de nouvelles formes de mobilité, initiation des enfants aux gestes économes, accompagnement à l’éclosion de filières durables

    L’engagement du Parc pour la transition énergétique ne se résume pas à une approche restrictive et alternative, mais procède d’une vision constructive basée sur l’harmonisation des pratiques du quotidien avec l’environnement du territoire et la valorisation des ressources naturelles pour la production d’énergie. Naturellement, la transition énergétique figure au cœur de son Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT), document de planification finalisé en 2016 et définissant la stratégie d’avenir du territoire selon le mot d’ordre : « protéger le territoire pour l’avenir, c’est le façonner dès maintenant et ne pas attendre pour l’acclimater aux enjeux de demain ».

  • Patrick BENOIST, Vice-président en charge de l'environnement et de la transition énergétique, Communauté de communes Maremne Adour Côte-Sud (Landes)

    MACS s’est engagée dans une démarche de transition énergétique, avec l’objectif de diviser par 2 sa consommation d’énergie et de devenir territoire à énergie positive (TEPOS) d’ici 2050. Pour amorcer la mise en œuvre de cette stratégie, la Communauté de communes a adopté le 17 décembre 2015 sa feuille de route pour 2016-2020.

    Un effort global d’investissement de l’ordre du milliard d’euro sur les 4 prochaines décennies sera nécessaire pour concrétiser la transition énergétique du territoire. Ce montant dépasse largement les moyens financiers propres de la collectivité. C’est pourquoi MACS mise avant tout sur sa capacité à mobiliser et impliquer l’ensemble des acteurs du territoire pour s’assurer que sa démarche ait un impact significatif.

    Pour cela, au-delà de l’exemplarité sur son patrimoine et ses pratiques, MACS actionne plusieurs leviers d’actions : sa capacité à organiser le territoire (aménagement, transport, voirie) ; sa capacité à accompagner la transition énergétique du secteur industriel, tertiaire et commercial au travers de sa compétence « développement économique » ; sa capacité financière qui lui permet de prendre part au financement de projets énergétiques et sa capacité de mobilisation de l’investissement citoyen.

    Concrètement, plateforme de la rénovation énergétique, appel à projets pour le développement des énergies renouvelables, aides financières aux collectivités et entreprises, etc. font partie des premières actions menées.

     

Un temps pour prendre du recul...

En amont de cette table ronde puis en rebond aux propos échangés, Andreas RUDINGER, Consultant indépendant en politiques énergétiques et chercheur associé à l’IDDRI, témoignera sur la  réappropriation locale de l’énergie en Europe, à partir de l’étude exploratoire qu’il a réalisée récemment pour le compte de l’association Energy Cities.

Face au constat que, partout en Europe, un nombre grandissant de collectivités locales sont désireuses de reprendre le contrôle des systèmes énergétiques, selon des échelles et modalités très diverses, Andreas Rüdinger proposera une grille de lecture et d’analyse aux collectivités qui souhaitent s’inscrire dans cette démarche et fera la lumière sur les différentes nuances qui entourent ce phénomène de réappropriation de l’énergie. Son tour d’horizon se concentrera principalement sur trois pays : l’Allemagne, le Royaume-Uni et la France.

... et un autre pour mieux connaître le réseau TEPOS

Par ailleurs, Esther BAILLEUL et Yannick REGNIER, Animateurs du réseau national TEPOS pour le CLER - Réseau pour la transition énergétique, reviendront rapidement sur les actions mises en œuvre au sein du réseau, dans le cadre duquel ces rencontres annuelles sont organisées.

 

Yannick REGNIER, Responsable de projets Territoires au CLER - Réseau pour la transition énergétique, animera la plénière.

 

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

17h00 – 19h00 : VISITES DE SITES AU CHOIX

 

La Communauté de communes du Grand - Figeac invite les participants à découvrir quelques réalisations du territoire, inscrits dans la démarche TEPOS, ainsi que deux thématiques traitées sous un angle différent.

Découvrez toutes les visites de sites ICI

19h00 - 20h00 : APERITIF

20h00 - 22h00 : DINER

 

Lieu : Espace François Mitterrand - Place Philibert Renaud - 46100 FIGEAC - plan et accès 

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

partenaires 7èmes rencontres nationales énergie et territoires ruraux 27 28 29 sept 2017