JOUR 2 > Jeudi 28 septembre

"L'atelier est participatif, et ceci dès maintenant ! Transmettez-nous vos attentes relatives à cet atelier et/ou faites-nous connaitre les actions et projets concrets que vous menez en lien avec la thématique. Nous les utiliserons pour préparer l'atelier."

8h30 - 9h00 : ACCUEIL

Un accueil-café vous sera proposé à partir de 8h30.

 

 

09h00 – 12h00 : ATELIERS / FORMATIONS PARTICIPATIVES

Lieux : des navettes vous sont proposées pour rejoindre les différents lieux des ateliers / formations (lorsqu'ils ne sont pas accessibles à pied), au départ de L'Espace François Mitterrand - Place Philibert Renaud - 46100 Figeac - Plans et accès

12h00 – 14h00 : DEJEUNER

Lieu : Espace François Mitterrand - place Philibert Renaud - 46100 Figeac  - Plans et accès

14h00 – 17h00 : ATELIERS / FORMATIONS PARTICIPATIVES

Lieux : des navettes vous sont proposées pour rejoindre les différents lieux des ateliers / formations, au départ de L'Espace François Mitterrand - Place Philibert Renaud - 46100 Figeac - Plans et accès

17h30 – 19h30 : BALADE APERITIVE

A travers une découverte itinérante du centre ancien de Figeac, Ville d'Art et d'Histoire, partez pour une balade apéritive et gourmande pleine de surprises !

20h00 – 00h00 : SOIREE FESTIVE (complet - sur liste d'attente)

Lieu : Salle Balène - 7 Rue Balène - 46100 Figeac - Lien externe plan et accès

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

LES ATELIERS

 

Les 8 ateliers qui vous sont proposés ont une durée de 3 heures chacun. Ils sont constitués de 2 séquences d’1h30 : la première est consacrée à la présentation de 3 expériences, puis à des questions-réponses ; la seconde consiste en un travail collectif selon une démarche d'animation participative.

Il vous appartient de choisir 2 ateliers (1 le matin, 1 l’après-midi).

Note: vous pouvez aussi choisir une formation participative à la place d'un atelier, le matin et/ou l'après-midi. Voir plus bas.

 

Si vous souhaitez faire part de vos questions et attentes relatives à un atelier à son animateur, ou proposer des informations et retours d'expériences complémentaires, envoyez-les simplement par mail en cliquant sur "Voici mes attentes !". 

Atelier 1 : Approche méthodologique

APPROCHE METHODOLOGIQUE

Articuler les démarches et outils pour définir et mettre en œuvre sa stratégie TEPOS

 

Problématique

Dynamiques collectives nationales voire internationales, planification, accompagnement institutionnel, grands projets locaux... Dans la mise en œuvre de la transition énergétique, les territoires adoptent de plus en plus des approches hybrides, renforcées par les cadrages nationaux, régionaux et les échanges en réseau.

Pour construire leur stratégie énergie-climat, ils s’appuient sur différents outils ou soutiens techniques à leur disposition : Cit’ergie, Climat Pratic et autres logiciels de suivi et d’évaluation, outils sectoriels, programmes d’accompagnement régionaux, appui de bureaux d’études et associations locales... Autant de combinaisons possibles et d’écosystèmes uniques construits en fonction des moyens disponibles, des choix politiques et des opportunités.

Cet atelier se focalisera sur le volet méthodologique de la transition énergétique territoriale, en interrogeant l'articulation des démarches et des échelles d'action, ou encore la place de TEPOS suite à l'appel à projets TEPCV et dans la perspective d'une généralisation des PCAET. Comment l'animation de la collectivité et l'organisation interne peuvent-elles évoluer dans ce contexte ? Comment construire et promouvoir une cohérence stratégique ?

 

Animatrice

Esther BAILLEUL, Chargée de mission Energie et territoires, CLER - Réseau pour la transition énergétique

 

Intervenants

Inscrire le projet de territoire TEPOS dans des réalisations concrètes

Gérôme FASSENET, Président, Communauté de communes Jura Nord

Articuler TEPCV / TEPOS / PCAET / Cit'ergie dans le cadre de l'AMI régional TEPOS en ex-Poitou Charente

Aurélie CHEVALLIER, Directrice au Pôle développement et innovation territoriale, Communauté de communes du Thouarsais

Mise en œuvre d'un PCAET porté par le SCoT

Alexandre CHEVILLON, Chargé de mission énergie, Parc Naturel Régional des Grands Causses

 

 Voici mes attentes !

Atelier 2 : Chaleur renouvelable

CHALEUR RENOUVELABLE

Structurer et développer une filière bois locale

 

Problématique

Le bois-énergie est la principale source d'énergie renouvelable en France et dispose du meilleur potentiel de développement à l’horizon 2050. C'est pourquoi les stratégies et démarches énergétiques territoriales existantes ou en projet (PCAET, TEPOS...) doivent intégrer la structuration et le développement d'une filière bois-énergie territoriale, afin de valoriser de manière efficace et durable la ressource locale et limiter la dépendance et le recours aux énergies fossiles.

Comment assurer un développement des chaufferies et réseaux de chaleur bois simultanément à la filière d’approvisionnement locale associée et surmonter ainsi le paradoxe de « l’œuf ou la poule » ?

Comment assurer la pérennité des approvisionnements, du prix et de la qualité de la ressource dans le temps ?

Comment généraliser les chaufferies de petites tailles  en milieu rural, répondant à des besoins diffus, de manière économique ?

Cet atelier présentera des dynamiques structurées, s'appuyant sur des opérateurs territoriaux de production et fourniture de chaleur œuvrant sur l'aval et l'amont de la filière de manière coordonnée. 

 

Animateur

Jacques LONGEOT, Administrateur, Quercy Energies

 

Intervenants

Un opérateur pour dynamiser et mutualiser le développement de projets bois-énergie

Richard FIOL, Président, SEM Causses Energia

Stratégie de déploiement de petites chaufferies bois en circuit court

Jean-Michel FERRY, Chargé de mission, Quercy Energies et Bernard TISSOT, Responsable Etudes Projets Travaux, SYDED Lot

Développement et réalisation de projets bois-énergie "clés en mains" faisant intervenir de l'investissement citoyen

Eddie CHINAL, Directeur, FORESTENER

 

 Voici mes attentes !

Atelier 3 : EnR et réseaux électriques

Energies renouvelables et réseaux électriques

Construire une culture commune entre acteurs des réseaux électriques dans l’intérêt général

 

Problématique

En milieu rural, la volonté affichée par les collectivités à travers les démarches TEPOS de développer les énergies renouvelables (EnR) électriques se heurte à la réalité d'un réseau peu dense et généralement faible, mais aussi à des pratiques de conception et d'exploitation qui n'ont pas été prévues pour cet objectif et des hypothèses d'études de raccordement très défavorables aux installations de production, avec pour conséquence des coûts de raccordement élevés qui entraînent souvent l'abandon des projets.

En effet, la planification qui permet notamment la mutualisation des coûts des ouvrages (lignes et transformateurs), introduite sur le réseau de transport par les schémas régionaux de raccordement au réseau des EnR découlant des Schémas Régionaux Climat Air Energie (SRCAE), est inexistante pour le réseau de distribution.

Comment construire aujourd'hui une culture commune entre collectivités, gestionnaires de réseaux, autorités concédantes et producteurs permettant d'atteindre demain des objectifs partagés, dans une logique d'intérêt général et de moindre coût pour la collectivité ?

Il sera proposé aux participants d'esquisser les bases de cette culture commune en utilisant une animation atypique prenant la forme d'une mise en situation, accompagnée de points techniques et exemples permettant une meilleure compréhension de tous.

 

Animatrice

Marine JOOS, Chargée de projets Energies renouvelables et Réseaux électriques, Lien externe Hespul

Avec Cécile MIQUEL, Emmanuel GOY, Marc JEDLICZKA, Hespul

 

 Intervenant

Julien VYE, Chef de projet transition énergétique, Valence Romans

 

 Voici mes attentes !

Atelier 4 : Implication des habitants

IMPLICATION DES HABITANTS

Faire de chacun(e) sur le territoire un(e) acteur(trice) de la transition énergétique

 

Problématique

Pour réussir la transition énergétique sur le territoire, pour amplifier l’efficacité des actions, les élus en charge de projets TEPOS cherchent à associer le plus possible les habitants. Ils ont raison.

Mais comment faire ?

Comment réussir l’implication des habitants, comment laisser suffisamment de place pour que la population s’approprie les enjeux écologiques définis à l’échelle du territoire, les fassent leurs et passent à l'action (changement de comportement, investissement...) ? Comment être à l’écoute de projets d’initiatives citoyennes, sans les confisquer à ceux qui les initient ? Comment permettre de décliner au plan local un projet souvent construit à une échelle intercommunale voire intercommunautaire, comment associer les élus communaux, comme autant de relais à la diffusion du projet ? Comment associer les habitants à la construction de ces projets ?

 

Animateurs

Cécile DE BLIC, Experte associée, UNADEL

Vincent CHASSAGNE, Expert associé, Territoires Conseils

 

Intervenants

Aller à la rencontre des habitants d'un quartier, d'une commune pour inciter à la rénovation énergétique, par la dynamique de groupe

Stéphane VIRY, Vice-président en charge de l'ESS et responsable du projet, Communauté d'agglomération d'Epinal

Les projets d'énergies renouvelables (éolien, solaire) comme levier de mobilisation des acteurs

Jean-Marie OUDART, Vice-président, Communauté de communes des Crêtes préardennaises

Christel SAUVAGE, responsable du projet des Ailes des Crêtes, PDG de la SCIC Enercoop Ardennes-Champagne

Accompagnement des acteurs locaux dans leur montée en compétences et leur autonomisation pour monter des projets EnR citoyens

Daniel MALOSSE, Président du Syndicat de l'Ouest Lyonnais et de la Communauté de Communes des Vallons du Lyonnais

Thomas LE BRIS, Fondateur, Coopawatt

 

 Voici mes attentes !

Atelier 5 : Déploiement du solaire

DEPLOIEMENT DU SOLAIRE

Généraliser le développement du solaire sur un territoire : identifier et équiper les surfaces propices

 

 Problématique

De nombreuses actions peuvent être développées par les collectivités et acteurs territoriaux afin d'intensifier le développement du solaire photovoltaïque et thermique au bénéfice du territoire : porté-à-connaissance des surfaces propices à l'équipement en panneaux et mobilisation des publics, mutualisation des moyens techniques et financiers, développement et mise en œuvre de grands projets collectifs.

Comment mettre en œuvre des moyens et des partenariats public-privés pour accélérer l'intégration du solaire sur son territoire ? Comment dépasser les freins actuels en mutualisant les investissements et les coûts par des opérations groupées d'équipement photovoltaïque ?

La parole sera donnée à des acteurs publics, agricoles et citoyens pour montrer la variété des actions et montages possibles.

 

Animateurs

Alenka DOULAIN, Animatrice Lien externe ECLR Occitanie

Johann VACANDARE, Administrateur, Enercoop Midi-Pyrénées

 

Intervenants

Agir globalement au niveau territorial : cadastre solaire, mobilisation des différents publics, autoconsommation collective…

Jean-Michel MASSE, Vice-président, Communauté de communes Ile d'Oléron

Développement et financement mutualisé des toitures solaires photovoltaïques

Laurent CAUSSE, Responsable énergie, Coopérative Fermes de Figeac

Coopérative citoyenne à l'initiative de petits parcs solaires au sol autour de la Vallée du Célé

Bertrand DELPEUCH, Président de Céléwatt

 

 Voici mes attentes !

Atelier 6 : Méthanisation et écosystème

La méthanisation au sein de l'écosystème local

Faire de la méthanisation un outil de gestion territoriale de la matière organique, intégrant la multiplicité des enjeux et des acteurs

 

Problématique

La méthanisation ne constitue pas seulement un moyen de production d'énergie. Elle offre de nombreuses possibilités comme outil de gestion territoriale de la matière organique, intégré dans des filières plus globales, associant compostage, production de bois énergie, séchage de coproduits agro-alimentaires, etc.

Comment les unités de méthanisation peuvent-elles être conçues comme des opportunités de développer de nouvelles activités économiques dans les territoires ruraux : débouchés pour les résidus des industries agroalimentaires locales, collecte et recyclage des déchets de restauration collective, création d'ateliers de transformation bénéficiant d'une source d'énergie locale…?

Les projets de méthanisation sont souvent initiés par des acteurs privés, principalement des agriculteurs ou des entreprises de service. Ces porteurs de projet cherchent à mobiliser les autres acteurs de l'écosystème local, collectivités territoriales, agriculteurs, entreprises, opérateurs énergétiques, etc., raison pour laquelle ils doivent compter avec la diversité des enjeux portés par ces différents acteurs.

Comment les unités de méthanisation s'intègrent-elles, non seulement dans le tissu économique local, mais aussi dans le tissu social, par exemple avec la participation des collectivités locales, voire même des citoyens dans le financement de ces projets ?

Quels sont les outils opérationnels pour définir un modus vivendi entre les acteurs concernés, qu’ils contribuent à construire et auxquels ils acceptent de se conformer ?

 

Animateur

Christian COUTURIER, Directeur Energie, SOLAGRO

 

Intervenants

Economie circulaire de la matière organique dans le Lauragais

Jean-Luc DA LOZZO, Directeur, SCIC Organic'Vallée

Projet de méthanisation territorial Méthalayou, avec injection du biogaz et financement participatif

Thierry AURISSET, Gérant, SARL Méthalayou

Un projet de méthanisation en lien avec les acteurs locaux et favorisant le passage à des pratiques agroécologiques

Joël LAVERDET, Agriculteur, Garrit Energie Environnement (Mayrac, Lot)

 

 Voici mes attentes !

Atelier 7 : Formation et territoires

FORMATION ET TERRITOIRES

Quels besoins de compétences et de formations pour accompagner les TEPOS ?

 

Problématique

Les fonctions des chargé(e)s de mission énergie-climat dans les collectivités évoluent. En effet, le développement de stratégies énergie-climat ambitieuses, qu'elles soient associées à des démarches TEPOS/TEPCV et/ou à des PCAET de nouvelle génération, nécessite une implication large de tous les acteurs du territoire. Par ailleurs, les évolutions règlementaires récentes (loi NOTRe, loi de transition énergétique pour la croissance verte, ...) conférent de nouvelles responsabilités aux collectivités, qu'elles doivent assumer.

Afin d’accompagner au mieux la transition énergétique en cours dans les territoires :

  • Quels sont les besoins de formation identifiés par les chargé(e)s de mission énergie-climat selon leur profil, ainsi que pour les agents de la collectivité ?
  • Quels sont les besoins de formation pour les autres acteurs du territoire (acteurs économiques, associatifs et citoyens) ?
  • Quelles peuvent être les attentes vis-à-vis des acteurs de la formation initiale et continue ?

 

Une enquête sur les profils des chargé(e)s de mission énergie-climat, de leurs  besoins de formations identifiés et de leurs relations avec les organismes de formation, menée en 2017 par le CLER, servira de propos introductif à cet atelier.

 

Animateur

Alexis MONTEIL, Responsable de projets Formation, CLER - Réseau pour la transition énergétique

 

Intervenants

Former des techniciens énergie/climat au plus près des territoires

Vincent ROUSVAL, Enseignant et coordinateur de la licence professionnelle "Gestion de l'Energie : Agriculture et Territoire", Institut Universitaire Champollion d'Albi

Favoriser les dynamiques territoriales en accompagnant les acteurs locaux aux démarches participatives et à l'intelligence collective

Cécile DEKENS, Accompagnatrice de projets et démarches de développement durable, Institut de formation et de recherche en éducation à l’environnement (Ifrée)

Delphine MAISONNEUVE, Chargée de mission énergie, Communauté de communes du Thouarsais

 

 Voici mes attentes !

Atelier 8 : Rénovation énergétique des bâtiments

Rénovation énergétique des bâtiments

Structurer une approche territoriale pour mobiliser les acteurs

 

Problématique

Depuis quelques années, les Plateformes Territoriales de Rénovation Énergétique (PTRE) se déploient sur le territoire national. La question de la mobilisation des professionnels, en particulier des entreprises du bâtiment, doit être une composante majeure de leur mission globale d’accompagnement ; elle n'est pourtant encore traitée que de manière secondaire.

Quels sont les exemples concrets de modes de mobilisation des professionnels qui commencent réellement à faire leurs preuves ?

Comment les expériences sont-elles rattachées ou non à des éléments de contexte local ou régional déterminants ? Quelle est la stratégie à prendre en compte en cas d’adaptation sur un autre territoire ?

Quels sont les moyens à mobiliser pour réussir la relation avec le monde professionnel, et les limites observées de ces expérimentations ?

 

Animatrice

Jocelyne BLASER, Directrice, CeRCAD Midi-Pyrénées

 

Intervenants

Un accompagnement global de la filière de la construction durable

Kévin DANEL, Chef de service transition énergétique, Communauté d'agglomération des Portes de l'Isère / Nord-Isère Durable

Mobilisation des acteurs professionnels pour faire émerger une société coopérative de rénovation

Julien FRAT, Chef de projet énergie-climat, PETR Albigeois Bastides

Cécile LASSERRE, Conseillère économique bâtiment, CMA 81

Structuration d'un réseau national de territoires et professionnels de la rénovation 

Vincent LEGRAND, Directeur de la SAS DOREMI

 

 Voici mes attentes !

 

LES FORMATIONS PARTICIPATIVES

Les mini-formations proposées lors de la 6ème édition sont reconduites cette année sous la forme de formations participatives, en parallèle des ateliers. Elles durent 3 heures chacune.

Vous pouvez choisir une formation participative à la place d'un atelier, le matin et/ou l'après-midi.

Si vous souhaitez faire part de vos questions et attentes relatives à une formation à ses animateurs, envoyez-les simplement par mail en cliquant sur "Voici mes attentes !".

Formation 1 : Projets participatifs et citoyens

Projets participatifs et citoyens

Faire des collectivités locales des parties prenantes des projets d'énergies renouvelables

 

Présentation

Avec un environnement plus favorable et des premiers projets qui font leurs preuves, les initiatives citoyennes et publiques dans les énergies renouvelables se développent. Elles constituent aujourd’hui l’un des axes structurants des politiques de transition énergétique portées par les collectivités locales. Cependant, la complexité des montages juridiques et financiers ainsi que la diversité des logiques d’acteurs, ne permettent pas de transposer un modèle unique.

Le but de cette formation est d’apporter des éclairages et des expériences sur la manière dont les collectivités territoriales peuvent s’allier à leurs habitants et à d’autres acteurs pour développer les énergies renouvelables sur leur territoire. Nous nous appuierons sur le  Guide pratique à destination des collectivités territoriales pour présenter le panel de possibilités qui s'offrent à elles pour faire des énergies renouvelables une richesse locale partagée.

 

 Intervenant

Arno FOULON, Animateur, association Energie Partagée

 

 Voici mes attentes !

Formation 2 : Pilotage du projet énergie-climat

PILOTAGE DU PROJET ENERGIE-CLIMAT

Piloter son action climat-air-énergie sur la base d’un même référentiel que l’on soit commune ou intercommunalité, territoire urbain ou rural

 

Présentation

Il existe un grand nombre d'outils et de référentiels pour mener à bien une politique climat-air-énergie territoriale. Aujourd'hui, Climat Pratic cible les "petits" territoires ruraux et Cit'ergie les communes plus importantes. Au regard des évolutions de compétences des collectivités, du décret PCAET et de l'urgence climatique, ces deux outils vont converger pour aboutir à un référentiel unique, ambitieux pour le climat et adapté à une diversité de territoires.

Tout d'abord, cette formation rappellera les fondamentaux des deux démarches Cit'ergie et Climat Pratic, en précisant leurs objectifs et fonctionnements. Elle illustrera la plus-value de leur mise en œuvre, notamment en terme de structuration de la gouvernance territoriale (relation EPCI et communes) et interne (relations interservices), à partir de plusieurs retours d'expériences concrets.

Ensuite, le futur référentiel commun en construction, sur la base de l'existant, sera présenté aux participants qui pourront échanger sur les propositions soumises et faire connaître leurs avis et besoins, afin d'enrichir les travaux en cours.

 

Intervenantes

Charlotte IZARD, Responsable Climat et Territoire, RAC-F

Anne RIALHE, Directrice, Bureau d'Appui Cit'ergie

 

 Voici mes attentes !

partenaires 7èmes rencontres nationales énergie et territoires ruraux 27 28 29 sept 2017